Qui aurait cru que la marque de jouets longtemps monopolisée par les garçons assemblant des briques, décollerait grâce aux filles ? Le fabricant danois Lego a enregistré l'année dernière une croissance impressionnante en partie due aux nouveaux produits destinés aux filles : Lego Friends. L'augmentation des ventes a fait bondir le bénéfice net de la marque de 35%, à 752 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires s'est accru 25%.

Une demande en partie satisfaite

Lego a souligné, dans son rapport annuel, le "succès énorme" de sa gamme "Lego Friends" destinée aux filles et créée début 2012. Produits pour lesquels "en dépit d'un accroissement considérable de la capacité de production (...) la très forte demande n'a pu être entièrement satisfaite". La direction de la marque ajoute qu'en : "2012, le groupe Lego a poursuivi sa forte croissance des années récentes" si bien que "la part de marché mondiale du groupe dans le secteur du jouet à la fin 2012 s'élève à environ 8,6%, contre 7,1% en 2011".

Un succès sans doute éphémère puisque le groupe assure qu'en raison des 
"difficultés économiques sur beaucoup de marchés européens et nord-américains", les "taux de croissance  pour l'entreprise" devraient être plus faibles en 2013 par rapport aux années précédentes.