Christiane Taubira a-t-elle trouvé en la personne de Bernard Tapie un soutien inattendu mais un peu gênant ? Interrogé ce vendredi 8 janvier au matin sur Europe 1, l'homme d'affaires et ancien député des Bouches-du-Rhône a en effet défendu la garde des Sceaux quand à sa position aux antipodes de celle du gouvernement sur l'extension de la déchéance de nationalité aux binationaux. 

En effet, la ministre de la Justice, contrairement à François Hollande et Manuel Valls est foncièrement opposée à la mesure prônée par l'exécutif. Une position qui lui vaut les attaques de la droite - qui réclame sa démission - mais qui lui vaut ainsi les faveurs de Bernard Tapie. "Elle n'est pas rebelle, elle a un avis. Certes minoritaire, mais le contraire serait incompatible avec sa morale profonde, explique ainsi l'ex-ministre de la Ville de François Mitterrand. Christiane Taubira représente la gauche humaniste, mais elle est capable de dire oui, même si elle n'est pas d'accord". 

"Elle a été une grande amie"

Pense-t-il qu'elle doive quitter le gouvernement comme le réclament Les Républicains ou le Front National ? "L'effort à faire pour continuer d'être dans un gouvernement qui lui a imposé cette loi, n'est pas incompatible avec sa morale", poursuit l'homme d'affaires. Et d'ajouter : "Je préfère ça aux ministres qui en douce font des 'off' aux journalistes, pour dire 'ce qu'on nous fait faire, c'est une connerie mais on va le voter'. Ça c'est nul". 

En revanche, la relation, autrefois amicale, entre Bernard Tapie et Christiane Taubira s'arrête là. "Elle a été une grande amie", confie Tapie qui a effectivement lancé sa carrière politique au Mouvement des radicaux de gauche (MRG). "Nous ne nous sommes plus parlé depuis qu'elle est Garde des Sceaux", précise-t-il encore. Et de conclure: "Au sujet de mes problèmes avec la justice, elle n'a pas bougé. Mais je ne peux pas la juger là-dessus. Elle a un talent oratoire énorme, elle est aussi très intelligente. J'ai une grande admiration pour elle, même si je ne suis pas d'accord avec la moitié de ce qu'elle dit". 

EN SAVOIR+
>> Déchéance de nationalité : Taubira toujours aussi sceptique
>> Déchéance de nationalité : la droite réclame la démission de Taubira
>> Déchéance de nationalité : l'extension à tous les Français est-elle possible ?