Quoi de mieux pour se rappeler le bon vieux temps que des friandises de notre époque ? Renaud a bien fait une chanson aux Mistral Gagnants. Au Royaume-Uni, la division anglo-irlandaise de la société Nestlé, et l’Alzheimer Society UK mène actuellement une expérience insolite et inédite pour combattre Alzheimer : proposer aux patients qui souffrent de cette maladie neurodégénérative des chocolats "vintage". Les friandises sont enveloppées dans leurs papiers d'origine remontant aux années cinquante.

La marque Rowntree’s à l'honneur

Le but ? Ces confiseries seraient susceptibles d'aider les patients à se remémorer des souvenirs heureux. Les objets familiers du passé peuvent en effet constituer un outil de thérapie puissant pour faire travailler la mémoire de personnes atteintes de démence. "Quelque chose d'aussi simple qu'un emballage de bonbons peut suffire à rappeler des souvenirs éclatants remontant à des temps heureux", a commenté l'un des responsables de l'Alzheimer Society, Alison Cook.

Deux groupes test peuvent déguster des sucreries sous forme d'anciennes versions de marques comme "Rowntree’s Dairy Box", "Rowntree’s Motoring Chocolate bar" ou "l'Aero chocolate bar", très prisée dans les années cinquante. Des posters et autres boîtes d'emballages remisés depuis des décennies dans les archives de Nestlé sont également ressorties et présentés aux patients. À terme, cette thérapie gourmande pourrait améliorer la qualité de vie des quelque 800 000 personnes au Royaume-Uni.