"C'est le produit de la billetterie. Tout cela est totalement transparent," avait martelé le 29 janvier Me Verdier à l'issue de la perquisition qui avait permis de mettre la main sur près de 650.000 euros et 15.000 dollars chez Dieudonné. Deux semaines plus tard, l'humoriste controversé risque de donner une nouvelle fois du fil à retordre à son avocat. Car selon le Canard Enchaîné, les enquêteurs auraient découvert que le quadragénaire est à la tête d'une petite fortune.

"Les poulets épluchent la comptabilité de Dieudonné, ses comptes bancaires, ses acrobaties financières, ses titres de propriété et la manière dont il a organisé son insolvabilité au nez et à la barbe du Trésor public", explique l'hebdomadaire. Exemple à l'appui : un quad acquis en 2012 pour la modique somme de 10.000 euros, une péniche de 14 mètres pour 68.000 euros, ou encore un break Mercedes à 20.000 euros acheté durant l'été 2013 ou un scooter à 1850 euros. Des dépenses qui ont surpris le parquet de Paris, lequel planche sur l'insolvabilité déclarée de l'humoriste dans la tourmente. Ce dernier devrait en effet près de 900.000 euros au fisc. Une dette qui ne l'a pas empêché de faire appel à ses fans pour racheter sa propriété de Saint-Lubin-de-la-Haye.

Un don de 25.000 euros

D'une valeur de 551.000 euros, le domaine a en effet été racheté – après avoir été saisi – grâce à un appel aux dons. Montant des dons : 561.000 euros. Car entre janvier et mars 2013, ils ont été près de 1.800 selon le Canard à envoyer un chèque et des espèces à Dieudonné après son appel aux dons sur Internet. Parmi eux, une quarantaine a envoyé 1000 à 2000 euros, un ouvrier du bâtiment aurait même offert 25.000 euros... Le pactole, après avoir été déposé sur un compte, aurait été viré sur celui de sa compagne Noémie Montagne avant d'atterrir sur le compte des Productions de la plume, la société dirigée par cette dernière.

"Moralité, si l'on ose dire : c'est le fan-club de Dieudonné qui l'a aidé à payer ses impôts !", constate le Canard, sans oublier de rappeler que l'ancien comparse d'Elie Semoun s'est déjà fait épingler pour avoir expédié 415.000 euros au Cameroun. Un fan-club également sollicité pour régler les amendes de ce dernier, lesquelles frisent les 65.000 euros.