L'homme interpellé jeudi après-midi à Disneyland Paris a passé sa première nuit en garde à vue. Âgé de 28 ans, il avait été arrêté à l'entrée de l'hôtel New York avec deux armes de petits calibres 7-65 dans sa valise. Un Coran en français et des cartouches avaient également été retrouvés sur lui. La jeune femme qui l'accompagnait et s'était éclipsée au moment de son arrestation a été interpellée à son domicile jeudi soir, a indiqué TF1. Le parquet de Meaux a précisé qu'"aucun élément ne permet de l'incriminer dans une quelconque complicité".

La piste terroriste est désormais écartée par les enquêteurs, a par ailleurs poursuivi le parquet : "Les vérifications effectuées dans différents lieux et sur la téléphonie n'ont pas permis d'établir un quelconque lien avec un acte terroriste (...) L'enquête pour "un transport et une détention d'armes de catégorie B se poursuit classiquement". Une décision sur la suite de la procédure judiciaire doit être prise samedi après-midi à l'issue de la garde à vue.

Sa mère n'aurait pas voulu des armes

En garde à vue, le jeune homme, connu de la police pour une simple affaire de conduite sans permis,  aurait expliqué aux enquêteurs avoir acquis ces armes illégalement il y a quelques années "pour se protéger", car il "avait peur pour sa sécurité", avait révélé Europe 1. En cours de déménagement, il aurait provisoirement laissé ses affaires chez sa mère. Sauf les armes à feu, qu'elle ne voulait pas voir chez elle. "Voilà pourquoi il les avait avec lui, même pour passer un week-end à Disneyland avec sa petite amie", poursuit la radio. La jeune femme interpellée aurait confirmé cette version. Tout comme sa mère, également entendue depuis par les policiers.

Les collègues du gardé à vue, cogérant d'une brasserie du XIVe arrondissement parisien, avaient confié jeudi à l'AFP leur incrédulité après son arrestation. "Pour moi c'est une erreur", avait commenté le barmaid. "Honnêtement là je suis en train de tomber des nues, abondait l'autre cogérant du lieu. C'est une blague...". Mais certains éléments restent encore flous, notamment la présence d'un coran retrouvé aux côtés des armes dans sa valise. Selon France TV info, l'homme aurait expliqué vouloir mieux connaître et comprendre l'islam. L'AFP, elle, assure qu'il s'était converti à l'islam.

EN SAVOIR + >> VIDEO - Disneyland Paris : ce que l'on sait après l'interpellation d'un homme armé