La police britannique continue de récolter les fruits de son offensive médiatique. Après le Royaume-Uni et le Pays-Bas, l'émission sur l'affaire Maddie diffusée en Allemagne sur la chaîne publique ZDF a récolté plus de 500 témoignages.

Cette fois, les parents de la fillette se sont directement adressés à l'éventuel ravisseur. "Elle est des nôtres, ayez le courage et la compassion de nous dire ce qui lui est arrivé". Plusieurs portraits-robots ont également été diffusés, notamment celui d'un homme vu en train de porter un enfant dans la station balnéaire portugaise de Praia da Luz, le 3 mai 2007. Ce soir-là, Gerry et Kate McCann avaient expliqué avoir laissé leur enfant de 4 ans dans leur chambre d'hôtel pour aller dîner. A leur retour, Maddie n'était plus là.

Pas de diffusion au Portugal

"Il nous paraît très probable que cet homme soit le ravisseur de Madeleine", a commenté sur le plateau de télévision Andy Redwood, le détective en charge de l'enquête. Scotland Yard espérait beaucoup de ces appels à témoins, l'un des suspects potentiels parlant allemand ou néerlandais. Reste désormais à vérifier les 1.500 appels et mails générés par ces trois émissions pour savoir s'ils sont réellement utiles à l'enquête.

Aucune déclinaison du programme n'est en revanche prévue au Portugal. "C'est très dommage parce qu'il y a beaucoup de résidents qui pourraient avoir des informations", a déploré le criminologue Mark Williams-Thomas, interrogé par l'AFP. L'ancien détective estime que l'affaire ne pourra pas avancer tant que la police portugaise n'aura pas rouvert le dossier. Elle l'avait classé en 2008 après 14 mois d'investigations controversées. Scotland Yard a pris la relève en juillet en ouvrant officiellement sa propre enquête.