Parlez-vous le html ? Ces quatre lettres ne désignent pas une nouvelle langue mais le code qui sert à structurer Internet et dont les enfants apprendront ses subtilités dès la rentrée. C'est ce qu'a annoncé dimanche le ministre de l'Education nationale, Benoît Hamon dans les colonnes du JDD. "L'école ne peut ignorer l'importance du numérique qui intervient aujourd'hui dans toutes les disciplines", a ainsi justifié le ministre.

Par conséquent, il a expliqué que "dès septembre" il favorisera "en primaire une initiation au code informatique, de manière facultative et sur le temps périscolaire. Nous avons lancé le 19 juin un appel aux associations pour structurer une offre nationale", a-t-il ajouté. ajoute-t-il. "Cette initiation devrait être inscrite dans les programmes du second degré", a précisé le ministre, qui considère que "certains professeurs pourraient, plus naturellement que d'autres, être des pédagogues du code : les professeurs de technologie et de mathématiques".

Trois quarts des élèves équipés de PC-tablettes

Cette mesure s'inscrit dans la volonté plus large d'ancrer davantage l'enseignement secondaire dans le numérique. "Dès septembre, nous relierons au haut débit par voie hertzienne 9.000 écoles situées dans les zones non reliées à la fibre", a ainsi annoncé Benoît Hamon, rappelant que 16.000 écoles, sur les 54.000, n'ont pas accès à l'Internet haut débit.

En parallèle, un programme visant à développer la filière industrielle française du numérique éducatif doit être mis sur pied. Trois quart des élèves du primaire et de collège et 100% des enseignants seront équipés "à l'horizon 2020 en PC-tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques", a déclaré Benoît Hamon.