Vers l'infini et au-delà. Agé de 85 ans, Edgard Mitchel, vétéran du programme Apollo, est mort le 4 février dernier, dans un hôpital de Floride. C'est la Nasa qui a annoncé la nouvelle, la veille du 45ème anniversaire de son alunissage, le 5 février 1971. 

Une dizaine d'heure à contempler la Terre

Elevé au Nouveau-Mexique dans une famille de fondamentalistes baptistes, Edgar Mitchell s'engage à 22 ans dans dans l'armée de l'air américaine, où il devient rapidement pilote à bord des porte-avions Bon Homme Richard et Ticonteroga. En parallèle, il obtient un diplôme en sciences astronautique et aéronautique du prestigieux M.I.T. de Cambridge.

En 1966, il est retenu pour intégrer la sélection d'aspirants astronautes alors que les Etats-Unis perfectionnent leur projet d'envoyer des hommes sur la Lune. D'abord soutien d'Apollo 9, puis doublure d'Eugene Cernan sur Apollo 10, il est nommé pilote de la mission Apollo 14 qui s'envole le 31 janvier 1971. Sur place, Edgar Mitchell passera une dizaine d'heures sur le sol lunaire. Au cours de l'un de ses sorties, il s'amusera à lancer... un javelot. 

Les médailles et extraterrestres

En 1972, Edgard Mitchell démissionne de la Nasa et fonde l'Association des explorateurs de l'espaces qui réunit d'anciens astronautes du monde entier. Il se lance alors dans une campagne contre le gouvernement, persuadé que le pouvoir américain cache la présence d'extraterrestres sur Terre.

Il reçoit malgré tout la médaille présidentielle de la liberte, la médaille de l'US Navy et plusieurs distinctions de la Nasa. Lors de son voyage lunaire, il est filmé par un membre de son équipe. Une vidéo retrace ce voyage lunaire.