La veuve criminelle a fini par reconnaître les faits. Pour avoir tué son époux en le poussant du haut d'une falaise, Jordan Linn Graham, 22 ans, a été condamnée jeudi à un total de trente ans de réclusion par un tribunal fédéral à Missoula (Montana, nord-ouest des Etats-Unis).

En juillet 2013, la jeune femme avait poussé dans le vide son époux Cody Lee Johnson, pendant une randonnée dans le Parc national de Glacier (Montana). "Après plusieurs fausses déclarations (elle) a reconnu avoir poussé Cody par-derrière, des deux mains", a expliqué le bureau du procureur du Montana.

"Pourquoi diable ai-je fait tout cela?"

Circonstance surprenante : le crime avait eu lieu à peine une semaine après leur mariage. Jordan et Cody, 25 ans, s'étaient en effet passé la bague au doigt le 29 juin. Mais la jeune femme avait très vite fait part à ses amis de sa confusion et de son regret de s'être mariée. "Pourquoi diable ai-je fait tout cela?", leur aurait-elle dit, selon le procureur. Avant de résoudre ses états d'âme d'une manière radicale.

Alors que son mari était porté disparu, la veuve avait prétendu qu'il était parti avec des amis et qu'elle ne l'avait plus revu depuis. Elle avait même poussé le vice jusqu'à créer une fausse adresse électronique, depuis laquelle elle s'était envoyée un message à elle-même pour lancer la police sur une fausse piste. Un certain "Tony" lui expliquait que son mari était parti en randonnée avec des amis et qu'il était sans doute mort. Après les aveux de la jeune femme, la police avait finalement pu retrouver le corps du malheureux, gisant au pied d'une falaise de près de 100 mètres de haut.