Robert Rialmo demande 10 millions de dollars à la famille du jeune homme de 19 ans qu'il a abattu en décembre dernier. Et ça n'a rien d'une mauvaise blague. Ce policier de Chicago se justifie dans sa plainte : "Abattre (Quintonio LeGrier, ndlr) et tuer accidentellement Bettie Jones a causé et continue de causer un traumatisme émotionnel extrême".

En décembre 2015, au lendemain de Noël, la police locale reçoit un appel pour troubles de voisinage. Quintonio LeGrier se dispute avec son père et le menace d'une batte de baseball. L'agent de police Robert Rialmo le tuera lors de son intervention, ainsi que la voisine du dessous, Bettie Jones, accidentellement.

EN SAVOIR + >> Un policier poursuit en justice le jeune homme qu'il a abattu dans le dos

Aucune raison de tirer ?

Un policier blanc qui tue des Afro-Américains, ce n'est pas la première histoire de ce genre aux Etats-Unis. Là encore, les méthodes de la police ont fait l'objet de vives critiques. Les témoins de la scène ne comprennent toujours pas ce qui a poussé le policier à tirer.

Robert Rialmo affirme que Quintonio LeGrier a voulu le frapper avec sa batte. "L’agent Rialmo a cru raisonnablement que s’il n’avait pas utilisé la force pour donner la mort à LeGrier, celui-ci l’aurait tué", est-il indiqué dans la plainte. Le policier a donc tiré, à huit reprises, tuant Quintonio LeGrier et sa voisine, Bettie Jones, qu'il n'avait même pas vue.

Plainte contre plainte

Le père de la victime a naturellement déposé plainte, le policier a été suspendu 30 jours et l'enquête est toujours en cours. Sauf que de son côté, Robert Rialmo a également porté plainte contre la famille LeGrier, leur reprochant que cette affaire l'ait traumatisée, rapporte le journal Le Monde.

L'avocat de la famille n'en revient pas : "Après avoir abattu un adolescent dans le dos, ce lâche a l’audace de le poursuivre en justice ? Une nouvelle fois, la police de Chicago atteint le fond." Plus procédurier que Robert Rialmo, tu meurs !

A LIRE AUSSI 
>> 
Une nouvelle vidéo montrant un homme abattu par la police choque les Etats-Unis
>> Ces jeunes tués par la police américaine