Mercredi soir, une puissante explosion a soufflé une usine d'engrais près de Waco, au Texas, provoquant un gigantesque incendie qui fait craindre de nombreuses victimes. Pour l'heure, le bilan avancé par les médias américains oscille de 5 à 70 morts.

L'explosion s'est produite mercredi peu avant 20 heures dans l'usine West Fertilizer de la ville de West, à 30 kilomètres de Waco, a indiqué par téléphone le porte-parole des pompiers sur place. Il a précisé que son origine n'avait pas encore été déterminée mais qu'elle pourrait être due à de l'ammoniac.

Le 19 avril, date symbolique pour Waco

Accident ou attentat ? Deux jours après les attaques de Boston, dont on ignore encore qui se cache derrière, tous les esprits ont aussitôt pensé à la seconde hypothèse. Mais les autorités et les médias américains se gardent bien pour l'heure de s'avancer sur ce terrain, afin de ne pas alimenter un climat de terreur en l'absence de preuves. Reste que la date et le lieu de cette explosion la relient à l'histoire du terrorisme intérieur aux Etats-Unis.

Car depuis deux décennies déjà, le nom de la ville de Waco est synonyme de deux drames dans la mémoire des Américains. Vendredi, le 19 avril, marquera en effet le 20e anniversaire de la fin du siège d'une secte dans cette ville, qui avait coûté la vie à 76 personnes. Le FBI avait encerclé pendant plus de 50 jours la ferme des davidiens, menés par leur gourou David Koresh, avant de donner l'assaut.

L'attentat à l'ammoniac d'Oklahoma

Deux ans plus tard, jour pour jour, une bombe avait tué 168 personnes dans un immeuble du gouvernement fédéral à Oklahoma. Avant le 11-Septembre, c'était l'attentat le plus meurtrier de l'histoire des Etats-Unis. Son auteur était Timothy McVeigh, un sympathisant du Mouvement des miliciens, une organisation d'extrême-droite. Pour justifier son acte, il évoqua une vengeance du siège de Waco.

Sans aborder ces coïncidences, un témoin de l'explosion de l'usine d'engrais mercredi a fait le lien avec Oklahoma, en racontant au Dallas Morning News : "Il y a eu d'abord un petit incendie et l'eau est entrée en contact avec l'ammoniac et cela a explosé comme la bombe de Oklahoma". Car l'explosif utilisé par Timothy McVeigh, le 19 avril 1995, était à base d'ammoniac.