L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) met en garde contre les dangers du phénoxyéthanol, présents notamment dans les lingettes nettoyantes des tout-petits.

Irritation oculaire modérée à sévère

Si sa concentration est trop forte dans les produits cosmétiques pour bébé, cet éther aromatique peut provoquer une irritation oculaire modérée à sévère, que le produit soit absorbé par voie orale ou cutanée. En outre, l'ANSM suspecte également le phénoxyéthanol d'être néfaste pour la reproduction. En revanche, il n'est ni irritant ni sensibilisant pour la peau.

Pra précaution, l’ANSM recommande que cet éther ne soit plus du tout utilisé dans les produits cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans (les lingettes par exemple) et que la concentration maximale du phénoxyéthanol pour les autres produits destinés aux bébés passe de 1 à 0,4 %. Mieux vaut prévenir...