Il avait disparu le 28 janvier 2015 à Gonnehem, dans le Nord-Pas-de-Calais. Un an après, le corps de l’adolescent vient d’être retrouvé, mercredi, dans un canal de la région, le canal de Beuvry, révèle la Voix du Nord.

Le beau-père d’Antoine, questionné par les gendarmes, a fini par avouer, mardi soir, avoir tué l’enfant, le 28 janvier au soir, dans leur maison de Gonnehem, près de Béthune. "Il a avoué avec force détails l’avoir tué", explique au quotidien local le procureur de la République de Béthune, Philippe Peyroux. "Il l’a étranglé avec un fil de fer dans son sommeil."

Déjà entendu une première fois

C’est encore le beau-père qui a indiqué aux gendarmes où se trouvait le corps, dans cette portion de canal à quelques kilomètres de Gonnehem. Il l’aurait lesté de poids, mis un filet par-dessus, et l’aurait bloqué avec des parpaings.

Pourquoi avoir tué son beau-fils ? Le mobile reste encore inconnu. L'an dernier, le beau-père avait participé, comme tous les membres de la famille, aux recherches pour retrouver Antoine. Il avait été entendu par la police, comme tout l’entourage. Mais sans que rien de précis ne soit retenu. Un an après, les gendarmes ont voulu reprendre l’enquête de zéro. Et ont commencé par le beau-père, qui était la dernière personne à avoir vu Antoine vivant. Après ses révélations, il a été mis en examen pour assassinat. Il encourt 30 ans de prison.

A LIRE AUSSI
>> Gonnehem (Pas de-Calais) : toujours sans nouvelles d'Antoine, 15 ans

>> Pas-de-Calais : la famille d'Antoine, disparu, lance un appel pour une battue