Après les Bouches-du-Rhône, l'Hérault. Un homme a été tué par balles, mercredi à Fabrègues, une commune située à 12 kilomètres au sud-ouest de Montpellier. Appelés pour un accident, les pompiers ont fait la macabre découverte, remarquant au moment de prodiguer un massage cardiaque que la victime, âgée de 35 ans, avait été "touchée par un projectile", selon le centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis). Les tentatives de réanimation des secours ont été vaines.

Une course-poursuite avant le drame

"Des voisins ont entendu des coups de feu à 13h45, à proximité du golf de Fabrègues. Ils se sont approchés et ont vu un corps", près d'une Renault Clio, a indiqué à l'Agence France-Presse (AFP) le procureur adjoint de la République Patrick Desjardins, qui s'est rendu sur place. L'homme gisant près de son véhicule, un Montpelliérain inconnu des services de police, a été touché au thorax par une balle dont le calibre reste à déterminer, a précisé le magistrat.

Selon des témoins cités par le blog du journal L'Agglorieuse, une moto poursuivait la voiture sur la RN 113 avant l'exécution, ce qui laisse penser à un règlement de comptes. Les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez et la section de recherches de Montpellier ont procédé dans l'après-midi aux premières constatations, relevés d'indices et enquête de voisinage.