On avait cru au miracle. Le soldat indien retrouvé dans le Cachemire, après avoir passé six jours enseveli sous la neige, est décédé jeudi des suites de ses blessures. Hanumanthappa Koppad avait été pris avec neuf de ses camarades dans une avalanche la semaine passée alors qu'ils se trouvaient sur le glacier Siachen. Seul militaire à avoir été retrouvé vivant, le soldat décédé avait été pris en charge par les secours dans un état critique.

Un cimetière à soldats

Le Premier ministre Narendra Modi, qui s'était rendu au chevet du soldat mardi à New Delhi, où il avait été transféré, a déclaré que son décès "nous bouleverse et nous plonge dans une grande tristesse". Son sort miraculeux tenait l'Inde en haleine depuis son sauvetage lundi soir.

Ce dernier avait été effectué à 5.900 mètres d'altitude dans une zone revendiquée par le Pakistan, où l'armée indienne mène des patrouilles régulières. Le glacier de Siachen a notamment été le théâtre de combats entre les deux pays à la fin des années 80 et un cessez-le-feu court depuis 2004. Mais cette zone de haute-montagne est surtout un cimetière à soldats. Environ 8.000 militaires ont en effet péri sur les pentes du glacier depuis 1984, non en raison des balles, mais du fait d'avalanches, de glissements de terrain, d'engelures ou encore du mal des montagnes.

EN SAVOIR + >> Il était resté six jours piégé dans la neige