Depuis plusieurs semaines, les usagers du RER C avaient intérêt à laisser leur téléphone portable dans leur poche en gare de Savigny-sur-Orge (Essonne). Deux individus ont été arrêtés lundi matin par les policiers, soupçonnés d’avoir commis dix vols et tentatives de vols de téléphones dans l’enceinte de cette station, a appris metronews de sources policières.

"La gare de Savigny est la deuxième plus grosse gare du département. Ils profitaient des bousculades lors des montées et des descentes des usagers pour tirer sur les écouteurs et récupérer les téléphones", explique une source policière. Leur particularité ? Agir systématiquement le matin, entre 7h et 8h.

D'autres victimes probables

Les enquêteurs ont analysé les images de vidéosurveillance pour remonter jusqu’à ces deux individus. Un dispositif de surveillance a permis de les interpeller en flagrant délit alors qu’ils s’apprêtaient à commettre de nouveaux vols à la tire. "Nous pouvons leur imputer huit vols et deux tentatives. Mais nous pensons qu’il y a d’autres victimes qui ne se sont pas fait connaître", commente une source policière.

La garde à vue des deux hommes, âgés de 18 et 20 ans, a été prolongée de 24 heures ce mardi matin. Pour l'heure, "ils refusent de décliner leur identité, tous deux se disent SDF, l'un Tunisien, l'autre Libyen". Les policiers du commissariat de sécurité publique de Savigny-sur-Orge sont chargés de l'enquête.