Un homme de 51 ans, soupçonné d’avoir tué une octogénaire de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) a été mis en examen pour meurtre, vol dans un local d’habitation et escroquerie, a indiqué ce jeudi soir une source judiciaire à metronews. Il a aussi été placé en détention provisoire par un juge des libertés et de la détention de Créteil. Une information judiciaire a par ailleurs été ouverte ce jeudi de ces trois qualifications.

Pierrette, 83 ans, avait été retrouvée le 7 janvier par les secours, son corps gisant au sous-sol de son pavillon dissimulée sous un sac de ciment et un parpaing. Ce qui avait suscité une vive émotion dans le voisinage. Le suspect, un voisin de cette vieille dame, avait été placé en garde à vue mardi matin par les enquêteurs de la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris. Il a reconnu les faits devant les policiers, invoquant "une dispute".

Coups au crâne

"Il a reconnu avoir donné la mort à la suite d’une dispute concernant des travaux qu’il avait fait chez la victime", a poursuivi cette source. Devant les enquêteurs, le suspect a indiqué qu’il s’était rendu chez sa voisine à sa demande pour effectuer quelques tâches supplémentaires. A son arrivée, la vieille dame lui a alors reproché la mauvaise qualité de son travail. Ce qui l'a mis dans une violente colère. "C'est à la suite d'une altercation et des coups portés au niveau du crâne que la victime est décédée."

Le meurtre de cette vieille dame avait suscité une vive réaction dans ce quartier pavillonnaire de Nogent-sur-Marne, les habitants craignant la présence d'un rôdeur s'en prenant aux personnes âgées. Le meurtrier présumé risque jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.