Angleterre - Priorité aux inondations. Face aux dégâts annoncés par la crue de la Tamise, le Premier ministre David Cameron a annulé mardi le Conseil des ministres et renoncé à une visite au Proche-Orient. La mobilisation porte sur la construction de digues, notamment à l'aide de sacs de sable, la mise en stand-by de quelque 1.600 militaires, l'organisation de secours voire l'évacuation des personnes les plus exposées, ainsi que sur l'accélération du processus d'indemnisation des victimes. En Angleterre et au Pays de Galles des terres agricoles et des villages sont ensevelis depuis plus d'un mois, et les inondations se rapprochent dangereusement de la capitale depuis le début de la semaine. La crue de la Tamise menace désormais plus d'un millier d'habitations, à une vingtaine de kilomètres en amont de la capitale.

Belgique - Les députés belges devront voter jeudi la légalisation de l'euthanasie pour les enfants - elle est déjà légale dans le pays pour les adultes depuis 2002. Après plusieurs mois de débat, la dernière étape législative débutera par un débat en séance plénière à la Chambre des députés mercredi. Le re recours à l'euthanasie concernera les enfants atteints d'une maladie incurable. L'adoption de la proposition de loi ne fait guère de doute, puisqu'il a déjà été approuvé à une large majorité par le Sénat, puis par la commission de la Justice de la Chambre. Et ce malgré l'opposition de certains pédiatres et de la hiérarchie catholique belge. La Belgique, deviendra le deuxième pays, après les Pays-Bas, à autoriser l'euthanasie pour les mineurs.

Chine-Taiwan - C'est historique : la Chine et Taïwan ont renoué mardi le dialogue entre leurs gouvernements, pour la première fois depuis la fin de la guerre civile en 1949. Ces entretiens se sont déroulés dans la ville de Nankin, lieu symbolique puisque la ville avait été choisi par le camp nationaliste de Chiang Kai-shek comme capitale. Wang Yu-chi, officiel taïwanais chargé des relations avec la Chine continentale, y a rencontré son homologue Zhang Zhijun, chef du Bureau chinois des Affaires taïwanaises.

Corée du Nord et du Sud - Ce sont les premières discussions à un aussi haut niveau entre les deux pays depuis 2007. Les délégations des Corée du Nord et du Sud ont entamé mercredi des discussions laissant espérer une amorce de coopération entre les deux frères ennemis, ne serait-ce qu'au sujet des familles séparées par la guerre. Les thèmes abordés lors de cette rencontre, dans le village frontalier de Panmunjom, n'ont pas été précisés. Côté Corée du Nord, la délégation va vraisemblablement demander une nouvelle fois l'annulation des manœuvres militaires conjointes menées chaque année par les Etats-Unis et le Sud, qui doivent débuter le 24 février.

Mali - Les recherches pour retrouver les cinq membres de la Croix-Rouge (CICR) enlevés au Mali se poursuivent. Si le kidnapping a été revendiqué mardi par un responsable du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), Alexis Heeb, porte-parole du CICR, a déclaré ne pas pouvoir confirmer cette revendication d'enlèvement du Mujao avec lequel le CICR est cependant "en contact". Lors d'une conférence de presse mardi à Bamako, Cheick Oumar Diarrah, ministre malien de la Réconciliation nationale et du Développement des régions du Nord, a déclaré que tout était entrepris par le gouvernement pour retrouver les cinq disparus.