Mais que s'est-il passé dans le cerveau de cet Anglais ? C'est la question que tout le monde se pose après le comportement pour le moins étrange de cet homme de 52 ans, à la descente du vol EZY1328 du 26 septembre, en provenance de Malte et en direction de Manchester. Les premiers signes sont apparus au cours du vol, rapporte mercredi le Manchester evening standard. L'individu semble alors en état d'ébriété avancé. "Il a eu une altercation avec d'autres passagers, et le commandant a dû intervenir personnellement pour le calmer", rapporte un témoin qui a préféré garder l'anonymat par peur de représailles.

Mais cet incident n'est qu'un amuse-bouche pour notre homme. C'est à la descente de l'avion, vers 13 h 28, sur le tarmac, qu'il se décide à sortir le grand jeu. Sans raison valable, il ôte ses vêtements pour arborer un slip noir ajusté qu'il ne met que peu de temps à enlever également. En tenue d'Adam, il commence à invectiver le commandant et l'invite à régler leurs différends au cours d'un viril pugilat.

Gifle et urine

Mais sa compagne, lassée par cette exubérance, met un terme rapide à la provocation en le gratifiant d'une belle gifle. L'homme reprend alors ses esprits et surtout ses vêtements, et en profite pour uriner contre un mur du Terminal 1. Il n'en faut pas plus à la police pour intervenir. Mais le Mancunien, libre, n'entend pas se soumettre à la maréchaussée. Mal lui en prend. Un gardien de la paix dégaine un Taser, tire sur le quinquagénaire et parvient finalement à l'immobiliser.

L'homme transféré au commissariat le plus proche a été accusé "d'ivresse et de désordre dans un lieu public", précise la police. Il s'en est tiré avec une amende et une bonne gueule de bois.