Soulagement au Japon. L'agence de météorologie nippone a levé samedi un avis de risque de tsunami  dans le nord-est du pays émis deux heures plus tôt après un violent séisme au large de Fukushima, site de la centrale nucléaire accidentée en 2011.

Une forte secousse de magnitude 6,8 s'était produite samedi vers 4h20 locales (vendredi 21h20 à Paris) en face des côtes de Fukushima à une profondeur de 10 km, selon les précisions données par l'agence sur son site internet.

Raz-de-marée évité

Ce tremblement de terre avait fait craindre un raz-de-marée d'une hauteur de 1 mètre sur les côtes de Fukushima ainsi que celles des préfectures voisines d'Iwate et Miyagi, les mêmes que celles touchées le 11 mars 2011.

Quelques minutes après le séisme, la compagnie gérant les deux centrales nucléaires de Fukushima, Fukushima Daiichi et Daini, a indiqué qu'"aucune anomalie nouvelle n'avait pour l'heure été rapportée dans les installations".

EN SAVOIR + >> Japon : le passage du puissant typhon Neoguri a laissé des traces