Une évasion qui lui a probablement sauvé la vie.  Une adolescente de 15 ans a été retrouvée vivante dimanche, deux ans après son kidnapping à Tokyo. Selon la police, elle a elle-même prévenu les autorités après avoir profité d'un moment d'inattention de son geôlier. 

La porte n'était pas verrouillée 

Le principal suspect de l'enlèvement de la jeune fille est âgé de 23 ans et s'appelle Kabu Terauchi. Après avoir reçu un appel de sa victime, la police s'est immédiatement rendue à la gare de Nakano d'où l'adolescente a téléphoné. Après avoir expliqué sa situation, elle a donné aux enquêteurs toutes les indications nécessaires à la traque de son ravisseur. 

L'homme, apparemment sans emploi, a été arrêté dans la matinée de lundi et immédiatement placé en détention. Des voisins avaient appelé expliquant qu'il marchait dans la rue, "couvert de sang". Visiblement blessé au cou, il a été hospitalisé, sans que l'on sache pour l'instant d'où lui viennent ces blessures. 

Enlevée devant chez elle

De son côté, la victime a expliqué que Kabu Terauchi était parti faire des courses en laissant la porte de sa chambre ouverte, normalement toujours verrouillée. Elle en aurait alors profité pour s'échapper. Une chance inouïe pour celle qui a raconté que son ravisseur la surveillait presque 24 heures sur 24 depuis deux ans.

L'adolescente, dont l'identité n'a pas été révélée pour protéger l'intimité de sa famille, avait disparu le 10 mars 2014 devant chez elle. Un témoin l'avait vue pour la dernière fois discuter avec un homme devant son domicile. Dans la boîte aux lettres, la police avait retrouvé une note écrite de sa main où était écrit : "Ne partez pas à ma recherche."