Il est le Français le plus connu de Syrie. Jean-Pierre Duthion aurait été enlevé ou arrêté dimanche, d'après un message posté sur son compte Twitter par son frère. Connu pour ses nombreux témoignages dans les médias - Paris Match dit même de lui qu'il est "la voix de la France en Syrie" – Jean-Pierre Duthion s'est expatrié à Damas il y a six ans pour poursuivre ses affaires de consultant. Avec la guerre, il s'est rapidement fait connaître dans les médias en s'improvisant correspondant de plusieurs télévisions, chroniqueur pour la presse écrite et en tweettant son quotidien.

Le Quai d'Orsay, contacté par metronews, affirme "faire le point actuellement sur la situation". "Le consulat de Beyrouth (compétent pour les affaires syriennes, ndlr) est mobilisé".

"Aucun chef d'arrestation ni motif"

D'après son frère, Jean-Luc, lui aussi expatrié dans la capitale syrienne, Jean-Pierre aurait été "enlevé par le gouvernement syrien sans motif", dimanche aux alentours de 16 heures. "La dernière fois que je l'ai vu, c'était au poste de police", écrit-il sur le compte Twitter de son frère. "Notre avocat ne peut rien faire car il n'y a aucun chef d'accusation ni motif.... II ne peut voir aucun juge", poursuit-il. Arrestation ou enlèvement ? Son frère ne cache pas son inquiétude : "pour notre avocat, c'est un enlèvement car il n'y a aucun motif. Nous ne savons même pas dans quelle prison il est", écrit-il.

D'après Rue 89, Jean-Pierre vit avec sa mère et son frère, tous les deux chrétiens, dans un quartier "plutôt sécurisé, en centre-ville de Damas", non loin du palais présidentiel de Bachar el-Assad. C'est avec son cadet, surnommé le "roi de la nuit à Damas", que Jean-Pierre Duthion a ouvert en 2012 un "bar lounge" dans le quartier chrétien de la ville.