En ce week-end de plus grand chassé-croisé routier des vacances estivales, Bison Futé a classé la journée noire au niveau national dans le sens des départs et rouge dans celui des retours.

Idéalement, partir dimanche

Autant que possible, l'organisme qui à 10h30 répertoriait pas moins de 552 km de bouchons recommandait aux juilletistes et aux aoûtiens qui peuvent encore différer leur déplacement de le faire sans hésiter. Selon les prévisionnistes, ce dimanche 4 août, la circulation sera en effet au vert dans les deux sens, hormis dans la moitié ouest du pays, orange sur les grands axes de retour.

Les premières difficultés sont apparues dès l'aube en Ile de France et en direction du sud-est avec près de 150 km de ralentissements sur les autoroutes A6 et A7. En milieu de matinée, le trafic avait tendance à se fluidifier autour de Paris où le Centre national d'information routière ne relevait plus que 4 kilomètres d'embouteillage, sur l'A86 intérieure, entre Thiais et Fresnes.

Difficultés majeures aux abords de Lyon, Valence et Bordeaux

Dans le reste du pays, on relevait quelque 550 km de ralentissements cumulés et la situation promettait encore de se dégrader. Entre autres points noirs, comme toujours on roule au pas à plusieurs endroits entre Lyon et Valence, un secteur à éviter en empruntant l'itinéraire bis indiqué par les panneaux lumineux. Il faut compter près de 3h entre Lyon et Orange, contre 1h40 en temps normal.

Outre le Val de Saône (A6) et la Vallée du Rhône (A7), on souffrait aussi sur la route des Pyrénées, que ce soit via Bordeaux (A10) ou Toulouse. Même constat en direction du Massif Central, avec d'importants bouchons sur l'A71, avant comme après le passage de Clermont-Ferrand. Même constat également en Haute-Savoie, au tunnel du Mont Blanc, avec 3h d'attente au péage en direction de l'Italie. Même constat enfin sur l'autoroute A9 de la vallée du Rhône vers l'Espagne.

Bref, on le répète, si vous pouvez partir demain dimanche, vous y gagnerez sans aucun doute. Si ce n'est pas le cas, empruntez les itinéraires alternatifs, armez-vous de patience, marquez des pauses régulières et vu la chaleur actuelle, hydratez-vous abondamment.