Après près de quatre mois d'enquête préliminaire, le parquet de Créteil a ouvert mercredi une information judiciaire pour homicide involontaire contre X. Si le juge d'instruction, qui devra instruire le dossier, n'a pas encore été désigné, le parquet a demandé "des expertises complémentaires sur le plan médical qui ne pouvaient être diligentées dans le cadre de l'enquête préliminaire" dans son réquisitoire instructif.

Dans le cadre de cette future instruction, le magistrat enquêteur va se pencher sur les conditions et les causes du décès de cet habitant de Villejuif (Val-de-Marne), mort à l'âge de 25 ans au premier jour de tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta.

Une mort due à "une défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée"

Selon les conclusions d'un rapport d'autopsie dévoilées début avril, le jeune homme est décédé d'"une défaillance cardiaque sur cardiopathie dilatée", une pathologie du coeur. Une pathologie qui a tout de suite posé la question de la détection de ce type de maladie grâce aux examens médicaux passés par les participants à cette émission de télé-réalité soumis à un stress élevé et à des conditions de jeu particulièrement éprouvantes.

Doté d'un physique imposant, athlétique, Gérald Babin avait comme tous les autres candidats bénéficié d'une visite médicale lors du processus de sélection, dont un électrocardiogramme, d'après la société de production du jeu, Adventure Line Productions (ALP).

Saisie des rushes et auditions

Pour mener à bien ses investigations, le juge d'instruction pourra se baser sur le travail réalisé par les enquêteurs de l'Office central de recherche des violences faites aux personnes de la direction centrale de la police judiciaire, dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte le 27 mars par le parquet pour homicide involontaire.

Au cours de cette enquête, les policiers avaient saisi les rushes de l'émission et procédé aux auditions de tous les membres de l'équipe de tournage dont Denis Brogniart et le réalisateur du programme.