Les boissons énergisantes sont mauvaises pour la santé, et plus particulièrement pour le cœur. Rien de nouveau nous direz-vous, mais aujourd'hui la recherche semble avoir affiné le niveau de dangerosité de ces breuvages et cela ne va pas dans le bon sens.

Une étude australienne, publiée dans le International Journal of Cardiology, tend à démontrer qu'un sujet qui consomme plus de deux boissons énergisantes par jour s'expose à des risques de palpitations et autres pathologies cardiaques conséquentes. Des travaux qui viennent confirmer la nocivité d'une consommation quotidienne, quel que soit son âge ou sa condition physique.

► Méthodologie : immersion aux urgences cardiologiques
Dans un premier temps, les auteurs de l'étude ont été frappés de voir que 70% des patients entre 13 et 40 ans admis aux urgences pour des palpitations cardiaques avaient consommé une boisson énergisante dans les jours précédents leur hospitalisation. Ainsi, de tous les patients étudiés, 30% avaient consommé ce type de boisson dans les 24 heures avant leur hospitalisation et 70% en avaient consommé régulièrement (parmi eux 8 en avaient consommé plus de 5 par jour et un en avait bu jusqu'à 12 qu'il avait mélangées avec de l'alcool).

EN SAVOIR + >> Après la mort de sa fille, elle veut faire interdire les boissons énergisantes

► Ce que l'étude a démontré : un risque accru de palpitations
Tous ces patients se sont vu diagnostiquer une fréquence cardiaque plus élevée que la moyenne, à savoir les personnes qui consomment moins d'une boisson énergisante par jour, amenant les scientifiques à cette conclusion : une consommation à risque pour le cœur est établie dès qu'une dose de deux boissons énergisantes par jour est atteinte. Pour étayer leur théorie, les auteurs de l'étude soulignent que les sujets étaient tous en bonne santé et ne présentaient aucune prédispositions particulières pour des pathologies cardiaques.

► Ce qu'il faut en conclure : surveillez de très près votre consommation
Les boissons énergisantes sont à consommer avec une très grande modération et si vous pouvez les éviter, c'est tant mieux. La caféine contenue dans leur composition est très fortement dosée et est associée à du sucre et à des vitamines de synthèse ainsi qu'à certains extraits végétaux. Cela en fait un cocktail explosif pour l'organisme et surtout pour le cœur. Si vous avez des problèmes de sommeil ne vous rattrapez en aucun cas sur ces excitants et consultez un professionnel de santé qui saura vous aiguiller. Enfin, ne mélangez jamais boisson énergisante et alcool : cette pratique favorisant le binge drinking peut s'avérer fatale. Rappelons qu'en 2013, l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (Anses) avait tiré la sonnette d'alarme sur des accidents suspectés d'être liés à la consommation d'energy drinks : "parmi les signalements cardiovasculaires graves, un cas d’arrêt cardiaque ayant conduit au décès chez une jeune femme de 16 ans a été jugé d’imputabilité très vraisemblable". L'Anses avait recensé en juin 2012 une trentaine de cas "suspects", dont deux accidents cardiaques mortels.

À LIRE AUSSI
>> Les boissons énergisantes favoriseraient le
binge drinking
>> Taxe Red Bull : les députés "chargent" les boissons énergisantes
>> Les boissons énergisantes altèrent le rythme cardiaque