On a tous fait l’expérience de choisir des aliments dits “sains” pour se donner bonne conscience. Mais, dans notre esprit, se nourrir sainement ne peut combler entièrement notre faim. Alors, on en profite et on dépasse les portions préconisées, d'après les résultats d'une étude américaine.

Or, cette surconsommation a pour conséquence de nous faire cumuler les calories au lieu de nous faire perdre des kilos. Et nous exposerait davantage au risque d’obésité, écrivent les auteurs de l'étude publiée lundi dans la revue Journal of the Association for Consumer.

Méthodologie : observer les habitudes alimentaires des étudiants
Pour comprendre ce lien entre les kilos en trop et une alimentation saine, les chercheurs ont mené trois types d’expériences.
La première consistait à observer les habitudes alimentaires de 50 étudiants en licence dans une grande université publique. Avec le même objectif d’évaluer la perception du niveau de satiété, les scientifiques ont demandé à 40 autres étudiants de manger un cookie. Selon la perception que les étudiants avaient de la nourriture saine, certains ont qualifié ce biscuit de sain et d'autres de malsain. Quant à la troisième expérience, les chercheurs ont invité 72 étudiants également en licence à commander à manger avant de visionner un film et de mesurer la quantité de nourriture consommée pendant la projection.

Ce que l’étude a montré : les idées reçues ont la vie dure
Les expériences tendent vers la même conclusion. L'impression que les aliments sains rassasient moins que les aliments gras est bien ancrée chez les consommateurs. Pour se sentir rassasiés après avoir consommé de la nourriture saine, les étudiants ont déclaré avoir mangé des portions plus importantes. 
Cette étude confirme alors que le jugement et le comportement du consommateur sont influencés par la présentation des aliments.

Ce qu’il faut en conclure : pour bien manger, il vaut mieux manger nourrissant
Avec ces travaux, les chercheurs mettent en lumière les effets pervers que peuvent avoir des produits "sains" consommés en trop grande quantité sur des personnes qui, pourtant, souhaitent faire attention à leur poids. Il est préférable de manger des aliments naturellement rassasiants comme la banane, les dattes ou encore les avocats.

EN SAVOIR +
>>
L'étude santé du jour : plus un aliment est dit sain, moins un enfant le mangera
>> Trois conseils pour habituer son cerveau à manger des aliments sains
>> L'étude santé du jour - Resto ou McDo, qu'est-ce qui est le plus sain ?