Tapis rouge pour le cadet du zoo de Toronto, au Canada ! Ce bébé rhinocéros indien, né le 24 février, fait sa première apparition publique devant les caméras de ses soigneurs. Très joueur, il tente de grimper sur la tête de sa maman, encore bien plus grande que lui, et lui chatouille la joue.

"Il adore vraiment jouer avec sa maman et la suit partout où elle va", constate le zoo. "Il lui trottine après quand il y a la moindre distance entre les deux". Sa mère, Ashakiran, alias Asha, est "une maman très attentive. Elle lui donne des petits coups quand il ne la suit pas ou si elle veut lui indiquer une direction. Elle est aussi très patiente", poursuit le zoo.

Une corne qui attire les braconniers

Les rhinocéros indiens, vivant au Népal et en Inde, sont aujourd'hui une espèce menacée, principalement par le braconnage, explique WWF. La médecine ancestrale asiatique prête à leurs cornes des vertus aphrodisiaques lorsqu'elles sont réduites en poudre dans des médicaments. Cette corne, vendue 200.000 euros, attire les chasseurs et réduit le nombre d'individus sauvage à 2000.

Le bébé de Toronto, exclusivement nourri au lait de sa mère, est en bonne santé et pèse déjà 63 kg. Les soigneurs restent toutefois sur leurs gardes, l'état du petit et de sa maman doivent être surveillés de près pendant au moins 30 jours après la naissance. Ce bébé est le premier d'Asha à survivre. Sa gestation, de seize mois chez les rhinocéros, avait été suivie avec grande attention par les gardiens.

LE DERNIER INSTANT MEUGNON >> Quand un labrador rencontre un bébé lapin