Elle n'a que dix ans. Mais cette petite Anglaise de Manchester n'a pas eu peur d'effectuer un don de moelle osseuse pour sauver son petit frère de 3 ans, victime d'une maladie génétique rare, rapporte mercredi le Daily Mail. Drew avait quatre mois quand les médecins ont diagnostiqué chez lui une anémie de Blackfan-Diamond, qui se traduit par l'incapacité de la moelle osseuse à produire des globules rouges en quantité suffisante.

"Drew représente tout pour moi"

Pour survivre, Drew devait subir chaque mois une transfusion sanguine, en plus d'un traitement médicamenteux lourd. En octobre 2013, les médecins ont annoncé aux parents, Helen et Andy, que le petit garçon aurait besoin d'un don de moelle osseuse afin de vivre en bonne santé. La recherche d'un donneur a alors débuté mais après des tests, il s'est avéré qu'aucun des deux parents n'était compatible. Ce qui était au contraire le cas de leur fille aînée, Lexie.

"J'étais très anxieuse à l'idée qu'elle subisse une telle opération, raconte Helen au journal britannique. Mais j'ai été rassurée quand je l'ai vue revenir en bonne santé." Pour Lexie, le choix était, de toute façon vite fait : "Drew représente tout pour moi, il est vraiment spécial. Et je voulais juste l'aider pour qu'il aie une belle vie." L'opération s'est tenue le 27 juin et aujourd'hui les deux enfants reprennent leurs forces à la maison. Si Lixie a pu retourner à l'école, la convalescence du petit garçon prendra plus de temps : environ douze mois.