La patience est parfois récompensée. En 2007, Luisa, une habitante d’Espelette (Pyrénées-Atlantiques), voit sa chienne Ouky disparaître de son domicile, relate nos confrères de La Charente Libre. Selon des témoignages, le petit yorkshire aurait été enlevé et mis à bord d’un camion immatriculé en Espagne. Puis plus de nouvelles depuis mai 2008, poursuit le quotidien charentais.

Ouky est finalement retrouvée sept ans plus tard à 340 km de son domicile, errant maigre et affaiblie dans les rues de Confolens, en Charente, le 23 juillet. La petite chienne désormais âgée de 14 ans a été ramenée à la SPA qui a tout de suite pris contact avec la propriétaire grâce au tatouage.

"Elle avait exactement le même regard"

"Je l’ai reconnue, c’est évident. Elle avait exactement le même regard. Quand elle m’a vue, elle a réagi. Je ne sais pas si c’est parce qu’elle m’a reconnue ou bien parce qu’elle a vu que je venais la sauver", déclare Luisa citée par La Charente Libre.

Elle et sa famille n’avaient jamais perdu espoir malgré les années qui passent. "On a remué ciel et terre. Mes trois enfants y étaient très attachés. Tout le monde croyait la voir tout le temps, partout. On n’avait pas fait le deuil. J’avais même gardé son carnet de santé", témoigne la propriétaire. Remise sur pied après une visite chez le vétérinaire, Ouky a rapidement repris ses marques à Espelette. Malgré son âge, "elle monte et descend les escaliers comme qui rigole", confie Luisa. "C’est une battante. Elle a eu beaucoup de chance", poursuit l’heureuse maîtresse.