"J'étais un enfant un peu différent". C'est ainsi que Mariusz Kędzierski décrit sa vie lorsqu'il était petit. Né sans bras, ce Polonais de 23 ans mène une vie différente des autres, mais met à profit sa passion pour le dessin, presque comme tous les artistes. 

15 000 heures de travail

Dès l'age de trois ans, il découvre le dessin et se passionne pour cet art qui requiert pourtant une habileté dont son handicap le prive dans un premier temps. Mais pendant neuf ans, à force de volonté, il va développer son talent en passant des heures entières à dessiner. C'est alors qu'une grave maladie le cloue au lit et l'empêche de poursuivre ses progrès. 

Qu'importe, aussitôt remis d'une opération qui lui sauve la vie, il reprend ses crayons et recommence à dessiner. "L'art fait partie de ma vie, alors que c'était inimaginable il y a quelques années" s'enthousiasme le jeune homme pour qui ses dessins sont "une façon d'exprimer [ses] émotions". En sept ans, Mariusz a dessiné plus de 700 portraits. Pour arriver à ces créations, il a dessiné près de 15 000 heures. 

Vendu dans le monde entier

Après avoir été repéré par des médias locaux Mariusz remporte en 2013 le prix du "Best Global Artist" à Vienne. Sa carrière d'artiste prend alors de la hauteur puisque ses œuvres se vendent aujourd'hui dans le monde entier, des États-Unis au Royaume-Uni en passant par la Corée. Des œuvres que vous pouvez retrouver dans le diaporama ainsi que sur sa page Facebook.

LA BELLE HISTOIRE D'HIER : pour ses cinq ans, ce bambin a fait la joie des animaux abandonnés