Elle a voté à 18 élections présidentielles et ne compte pas s'arrêter là. Evelyn Howard, une Américaine de 92 ans a bien failli ne plus être autorisée à glisser à nouveau son bulletin dans l'urne après avoir déménagé d'un Etat à l'autre. Cette électrice assidue a quitté le Missouri pour le Kansas en 2013. Or l'administration locale a refusé de l'inscrire sur les listes électorales car elle n'avait pas de certificat de naissance en sa possession. Les autorités du Kansas exigent en effet ce document depuis une loi entrée en vigueur l'an dernier, rapporte l'agence de presse AP, notamment relayée par CBS News.

Le problème, c'est que cette dame est née en 1922 dans une maison de naissance du Minnesota, au nord du pays. Et à l'époque, l'établissement n'a pas délivré de certificat de naissance. Impossible donc de prouver qu'elle était une citoyenne américaine. Sa fille, Marilyn Hopkins, a alors rassemblé différents documents dans l'espoir de convaincre l'administration.

Une bible vieille d'une centaine d'année

Marilyn Hopkins est parvenue à récupérer les données du recensement de 1940 spécifiant que sa mère avait toujours vécu dans le Minnesota. Elle a également fourni une copie de son propre certificat de naissance spécifiant que sa mère avait vu le jour aux Etats-Unis. Surtout, elle a montré la bible familiale dans laquelle la mère d'Evelyn Howard avait écrit la date et le lieu de sa naissance.

Cette édition vielle d'une centaine d'années avait pourtant failli leur échapper définitivement. La bible avait en effet été vendue lors d'une vente aux enchères. Heureusement, l'acheteur a estimé que ce livre devait rester dans la famille et le leur a renvoyé. Les notes inscrites dedans ont convaincu les autorités du Kansas du bien fondé de la demande de leur nouvelle administrée à qui ils ont donc restitué son droit de vote.