• Un vrai coup de pouce

"Je me sentais à l’étroit dans mon poste, confie Juliette B., assistante RH dans le secteur du luxe. J’ai entrepris un master 1 en ressources humaines pour valider mes acquis et augmenter mes  compétences. En France, les diplômes sont importants pour les employeurs." Une formation bien choisie permet de conforter ses acquis. Pour certains, elle permet même de changer de métier. A l’instar de Karen A, aujourd’hui assistante de direction dans l’hôtellerie : "Je suis une formation pour devenir responsable RH d’un hôtel." Vous visez une augmentation ? Suivre une formation envoie des signaux positifs à votre hiérarchie : vous allez de l’avant sans vous reposer sur vos lauriers.

  • Anticiper

Aujourd’hui, vous avez un job. Mais l’aurez-vous encore demain ? "Pour garantir votre employabilité, identifiez vos points faibles et comblez vos lacunes grâce à une formation, préconise Gilles Pouligny, directeur adjoint du groupe de formation IGS. C’est assez difficile à entendre lorsque l’on est en poste, mais il faut toujours garder à l’esprit de préparer l’étape suivante."

  • Apprendre des autres

La plupart des salariés vont en formation à reculons. "Car ils en ont souvent une idée fausse, signale Christina Gierse, de Studyrama. Ils s’imaginent qu’ils vont devoir retourner en amphi pour écouter un professeur parler toute la journée. C’est tout le contraire." Les formations continues sont généralement basées sur la mise en situation et l’échange entre intervenant et stagiaires. "Certains ont une véritable expertise, constate Juliette B. Dans mon groupe, il y a un spécialiste de la paye, alors que moi je n’y connais pas grand-chose. "Parler avec d’autres professionnels permet d’échanger des bonnes pratiques et de relativiser ses petits problèmes quotidiens.