L’image choque les internautes depuis sa publication. Kerstin Langenberger, une photographe allemande, a publié la photo d'un ours polaire "horriblement maigre" et blessé sur son fil Facebook, le 22 août dernier. Capturé au large des côtes du Svalbard, un archipel norvégien situé dans l’océan Arctique, un endroit touristique populaire pour l'observation des ours dans leur habitat naturel, le cliché a été partagé plus de 35.000 fois depuis.

La fonte des glaces serait la cause de son état

La photographe a expliqué, sur le réseau social, que, bien qu'elle voit souvent des mâles en bonne santé, il arrive fréquemment qu'elle aperçoive des ours très minces, et que ceux-ci sont "exclusivement des femelles". Selon son analyse, la fonte des glaces force les femelles à chasser sur la terre ferme, où se trouvent leurs oursons, et où la nourriture est plus rare.

Toutefois, le chercheur spécialisé en ours polaires Ian Stirling, de l'Université de l'Alberta, a expliqué au site Mashable qu'il ne faut pas nécessairement blâmer les changements climatiques pour expliquer l'état de l'ours. Selon lui, la femelle est probablement vieille, malade ou blessée, plutôt qu'affamée à cause d'un manque de proie ou de glace. Plus tôt au mois d'août, il déclarait au National Post qu'"il n’y a tout simplement pas assez à manger sur la terre pour supporter tant de grands ours."