Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Croyaient-ils jouer au gendarme et au voleur ? Un petit garçon de 2 ans est décédé vendredi à College Ward, dans l'Utah à l'Ouest des Etats-Unis, après avoir reçu une balle dans l'estomac, tirée par... sa grande sœur de 3 ans avec un vrai fusil, rapporte lundi le New York Daily News.

Ce vendredi-là, les enfants s'amusent dans la maison. Leur mère est occupée dans une autre pièce lorsqu'elle entend un coup de feu. Elle pense immédiatement à l'arme de son mari, un 22 long rifle. Se précipitant auprès des bambins, elle trouve le corps inerte et en sang de son fils de 2 ans. Une balle dans le ventre. Transporté vers un hôpital local puis vers un établissement spécialisé par hélicoptère, l'enfant n'a malheureusement pas survécu.

La fillette savait manipuler l'arme

Selon les policiers, l'arme aurait été utilisée plus tôt dans la journée par le père des enfants, avant d'être rangée dans la maison. C'est alors que le frère et la sœur auraient mis la main dessus. “L'arme n'était pas enclenchée mais des balles encore non utilisées étaient restées dans le fusil, a expliqué un représentant de la police. Nous pensons que la fillette de 3 ans a réussi à manipuler le chargeur pour armer le fusil".

Comment la fillette savait-elle manipuler l'arme ? L'enquête devra le déterminer. Ce fait divers tragique est aussi un triste rappel des conséquences que peut engendrer la détention d'armes à feu par des particuliers. “Cela nous montre une nouvelle fois que les armes sont dangereuses et qu'il faut prendre des précautions, a mis en garde le responsable de la police locale. On n'est jamais trop prudent". L'année dernière, un enfant de cinq ans avait tué par accident sa petite sœur de 2 ans avec son propre fusil aux Etats-Unis.