Les membres de la famille McDonald sont encore sous le choc. Après une longue bataille contre le cancer, leur grand-mère, Val-Jean McDonald, est décédée le 18 décembre dernier à l’âge de 81 ans. Ses funérailles ont eu lieu 11 jours plus tard dans des conditions très difficiles. Au moment de sa mise en bière, la famille de Val-Jean Mc Donald a remarqué quelque chose d’anormal dans son cercueil : son apparence avait radicalement changé.

Les membres de la famille ont d'abord pensé que le cancer pouvait avoir modifié les traits de leur grand-mère. "Pourquoi lui ont-ils coupé tous ses cheveux ?", s’était étonné Errol McDonalds, l'un de ses fils âgé de 57 ans. "Peut-être que cela est dû à sa maladie", avait-il fini par se convaincre, rappporte Fox News.

"Papa, ce n’est pas grand-mère"

Toute la famille se faisait comme lui une raison. Mais c’était sans compter sur l’œil avisé de l'un des 20 petits-enfants de Val-Jea. n"Papa, ce n'est pas grand-mère", a -t-il crié devant le cercueil. Son père a alors tenté d’expliqué à son fils de 10 ans "que ce sont les choses de la vie et que le corps de sa grand-mère a changé à cause de la mort ".

La famille McDonalds était convaincue que le salon funéraire ne pouvait pas avoir fait d’erreur, mais elle s'est finalement rendue à l'évidence. Mc Call, le propriétaire de la maison funéraire a admis qu’il s’était effectivement trompé de personne et qu’il était encore temps de trouver la "vraie grand-mère". L'incinération a donc été repoussée au lendemain. Le crématorium s’est défendu en assurant que depuis 50 ans, il s’agissait de la première affaire de ce genre. Celle-ci fait désormais l'objet d'une enquête des fonctionnaires de l'Etat de New York, qui cherchent à savoir comment l'inversion a pu se produire.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> A 11 ans, il vole une bétonnière et se lance dans une course-poursuite avec la police

ENVIE D'UNE BONNE NOUVELLE >> Elle tombe amoureuse de son donneur de sperme anonyme