Metronews a fait le tour de l'actualité internationale et vous livre le fait divers du jour

Il ne se souvient de rien. Dmitry Nikolaev, un acteur russe de 30 ans, s’est rendu dans un bar, après avoir joué dans un petit théâtre de Moscou. Sur place, il fait la connaissance d’une jolie jeune femme aux cheveux blonds. Visiblement sous le charme de la demoiselle, ils prennent un verre ensemble avant que cette dernière ne lui propose de finir la soirée dans un sauna. Pourtant marié, il accepte ce bain de vapeur, relate le Daily Mail.

La soirée se poursuit alors dans la pièce chaude, où Dmitry avale une dernière bière apportée par la jeune femme. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. “Je me suis réveillé le lendemain à un arrêt de bus, le pantalon couvert de sang et avec une douleur aiguë à l’entrejambe", confie le jeune homme. En plein black-out et se souvenant uniquement d’un baiser échangé avec la jolie blonde avant de terminer sa bière, il est conduit d’urgence à l’hôpital où le cauchemar continue.

Opéré par un professionnel 

Pris en charge par un médecin, on lui annonce que cette énorme tache de sang est due au fait que ses testicules lui ont été sectionnés, "sûrement par un professionnel ou quelqu’un de formation médicale car il s’agit d’un acte chirurgical. L'opération ayant été faite de manière très habile". La police précise que sa bière a sûrement été coupée à une drogue puissante, qui l’a plongé dans un sommeil profond.

La police de Moscou soupçonne un trafic d’organes tenu par un gang russe. "Ses testicules ont sûrement été enlevés afin d’être revendus sur le marché noir", indique une source policière. Devenu animateur pour enfants, Dmitry a eu du mal à expliquer sa mésaventure à sa femme. Qui, semble-t-il, lui a pardonné son infidélité…

A LIRE AUSSI
>> Le fait divers d'hier - Condamné pour viol après avoir menti sur un site de rencontres
>> Sa mère lui arrache les testicules et tente de lui recoller à la glu

ENVIE D'ONDES POSITIVES ?
>> La belle histoire du jour : l'institutrice donne un rein à son élève malade