Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Le voleur fait une mauvaise rencontre. Le cambriolage d'un jeune néozélandais ne s'est pas déroulé comme il le souhaitait. En pénétrant mercredi matin dans une maison de la banlieue de Fairfield, qu'il pensait vide de toute présence, un homme de 26 ans a découvert le cadavre d'un pendu dans l'obscurité. Visiblement pas préparé à une telle rencontre, le jeune cambrioleur a perdu ses nerfs. Ses cris d'effroi ont même alerté les voisins, qui ont appelé la police. Toutefois ces derniers ont cru qu'il s'agissait d'une dispute conjugale.

Le cambrioleur laissé libre

Choqué mais lucide, le voleur a également contacté la police, dénonçant du même coup son forfait.
Pour l'inspecteur Greg Nicholls, ce fait divers est une première dans sa carrière. "J'espère que ça incitera le cambrioleur à changer de métier", a-t-il déclaré au New Zealand Herald. D'autant que l'épisode pourrait lui servir de leçon. Interrogé par la police, le jeune homme a été laissé libre et aucune charge ne devrait être retenue contre lui, rapporte le quotidien néo zéalandais.

Vraisemblablement sans l'intrusion du voleur, le corps aurait été découvert bien plus tard. Selon les premiers éléments de l'enquête, la mort remonterait à plusieurs heures avant le cambriolage et ne serait pas suspecte. Une autopsie devait être effectuée pour le confirmer.