Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Un slip à l'origine d'un homicide. C'est l'invraisemblable histoire relatée dans la presse américaine cette semaine. Brad Davis, un ancien Marine, a en effet été arrêté et écroué mercredi dans l'Oklahoma pour avoir réalisé un "atomic wedgie" sur son beau-père. Ce "jeu", qui se pratique dans les cours de récréation ainsi que dans les milieux sado-masochistes, consiste à tirer le plus haut possible les sous-vêtements de sa "victime".

"Je n'ai jamais vu ça de ma vie"

Le jour du drame, Brad Davis, 33 ans, et son beau-père, 58 ans, avaient passé la soirée à boire. Au fil des heures, le ton était monté entre les deux hommes, qui avaient fini par en venir aux mains. Selon Brad Davis, son beau-père l’aurait attaqué en premier. L'homme n'aurait alors rien trouvé de mieux que de lui tirer son slip vers le haut. La victime s'est alors retrouvée la tête coincée.

"Je n'avais jamais vu ça de ma vie. L'homme avait la bande élastique de son sous-vêtement autour du cou", a expliqué le shérif Mike Booth dans le journal The Oklahoman. Selon le rapport d'autopsie, le quinquagénaire est décédé d'asphyxie et d'un traumatisme crânien. Les charges pour meurtre contre Brad Davis pourraient être requalifiées en assassinat. Les enquêteurs le soupçonnent en effet d'avoir prémédité ce fatal "atomic wedgie".