Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour…

Peut-on faire une overdose de cannabis ? Non, répond le site de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et toxicomanie (Mildt), assurant que "jusqu’à présent, aucun cas de décès directement lié à une intoxication aiguë au cannabis n’a été rapporté". Mais ce n'est pas ce qu'affirme la presse anglaise.

Une moitié de joint pour s'endormir

Selon plusieurs tabloïds, comme le Daily Mail une jeune femme de 31 ans, retrouvée récemment morte chez elle à Bournemouth, en Angleterre, serait "la première Britannique morte empoisonnée par le cannabis". Gemma Moss, maman de trois enfants, est décédée subitement après fumé une moitié de joint dans sa chambre pour s'endormir, comme elle avait l'habitude de le faire. Une amie de son fils de 15 ans avait découvert le corps.

Un niveau élevé de produits chimiques associés à la marijuana ayant été retrouvé dans ses analyses de sang, le médecin-légiste a conclu à une mort par overdose de marijuana. "C'est très rare et inhabituel qu'un médecin légiste affirme que la mort soit causée par le cannabis", a commenté dans la presse d'Outre-Manche David Raynes, porte-parole de l'Alliance nationale de prévention en toxicomanie en Angleterre. Mais selon lui, "cette drogue augmente le rythme cardiaque et la pression artérielle. Le cannabis vendu de nos jours est connu pour être beaucoup plus fort qu'avant pour répondre à la demande des utilisateurs." Un diagnostic stupéfiant.