Kathryn Milburn et les autres convives s’étaient préparées à passer une bonne soirée. Détendue, rigolote, entre filles, et surtout déguisée. Mais la fête a viré au drame. L’histoire, qui vient d'être jugée, est rapportée par le Sun, et se passe à Preston, en Angleterre.

En octobre dernier, l’aide-soignante, âgée de 28 ans, était en train de glousser avec ses amies, vêtue d’un costume de femme de ménage à froufrou. Car la soirée avait une thématique : la lingerie érotique. L’hôtesse, Justine Harrison, avait invité ses copines, pour une soirée entre filles autour de la marque de lingerie un peu coquine Anne Summers. Le représentant leur faisait découvrir des accessoires érotiques, tels que sex-toys ou lingerie sexy, et autres articles émoustillants. Vers 23 heures, la plupart des invitées étaient reparties. Deux s'attardaient encore.

Condamné à 22 mois de prison

C'est à ce moment que le petit ami de Justine a débarqué. Il a vu la scène, et... a ouvert le feu avec un pistolet à billes. Sa compagne a été touchée à l’estomac. Une de ses amie, Laura Reilly, 30 ans, a elle été atteinte à la cuisse et dans le dos.

L’auteur des coups de feu, Luc Moyes, 29 ans, un ancien militaire, avait pris ombrage de cette soirée fille un peu coquine. Laura, la troisième fille sur les lieux, a expliqué la suite à la presse anglaise : "C’était comme dans un film d’horreur. Tout est arrivé si vite. Il a perdu le contrôle et je pensais qu’il nous tuerait toutes. Il était comme fou."

De son côté, Kathryn ajoute : "Nos blessures ont guéri, mais je me souviens encore de cette nuit comme si c’était hier. Je n’ai pas pu dormir pendant des semaines parce que je voyais le pistolet chaque fois que je fermais les yeux." Luc a reconnu les faits devant le tribunal. Il a été condamné à 22 mois de prison.

LE FAIT DIVERS D'HIER >> Ils célèbrent leurs fiançailles en dévalisant un sex-shop