Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Le sordide fait divers rapporté notamment par le quotidien espagnol El País s'est passé la veille de Noël dans le quartier de San Blas, à Madrid, où Sonia, 35 ans, vivait avec ses parents. Au petit matin le 24 décembre, cette femme dont la police a annoncé vendredi l'arrestation a accouché sans l'aide de personne, coupant elle-même le cordon ombilical, avant de jeter le nouveau-né par la fenêtre.

La grand-mère, stupéfaite, découvre l'enfant au pied de l'immeuble

Les parents de la suspecte ignoraient tout de sa grossesse, lorsque leur fille, victime d'une "forte hémorragie", leur a demandé sans aucune explication de la conduire aux urgences. De retour à leur domicile, "la grand-mère du nouveau-né s'est rendue dans la cuisine et, en regardant par la fenêtre, a découvert un bébé dans la cour" raconte le communiqué de la police. Bien sûr elle s'est précipitée dans la cour intérieure et a récupéré l'enfant que la mère avait simplement enveloppé d'un jean avant de le défenestrer.

Le bébé retrouvé vers 8h30 n'a cependant pas tant souffert de cette chute d'environ deux mètres que du froid. Malgré les couvertures dans lesquelles la grand-mère l'avait emmitouflé, le garçon souffrait d'une grave hypothermie et était en arrêt cardio-respiratoire quand les premiers secours sont arrivés. Il a pu être ranimé et transporté à l'hôpital La Paz, où il se trouvait toujours vendredi dans "un état grave" selon les mots d'un porte-parole de la police.

Le spectre d'autres infanticides si la loi sur l'avortement change

La mère soupçonnée de tentative d'assassinat n'avait aucun antécédent judiciaire. Dans l'attente d'une quelconque explication de son geste, l'affaire apparaît d'autant plus sensible en Espagne, que de près ou de loin, elle renvoie au projet de loi qui, s'il était voté, réduirait considérablement le champ d'application des interruptions volontaires de grossesse.