Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers du jour...

Ses dernières volontés ne seront pas exaucées. Chuck Kelley, un Américain habitant dans le New Hampshire, avait demandé qu'après son décès, ses cendres soient dispersées à l'endroit où il aimait pêcher, sur les côtes de Floride. Mais celles-ci se sont envolées avant d'arriver à bon port. 

"C'est comme si je l'avais perdu une seconde fois"

L'homme est mort d'une crise cardiaque en août. Après la crémation, Allison Kelley a respecté à la lettre le dernier souhait de son mari : les urnes funéraires ont été envoyées dans des colis protégés à la fille du défunt, qui habite en Floride. Le paquet est bien arrivé, mais vide. L'épouse, qui a porté plainte, est désemparée. "C'est comme si je l'avais perdu une seconde fois", a-t-elle confié à la télévision locale WMUR.

Les urnes ont-elles été volées, égarées... ? L'US postal est incapable de le dire. Le numéro de suivi indique simplement que les cendres sont passées du New Hampshire au New Jersey avant d'atterrir en Floride. L'adresse du dernier voyage de Chuck Kelley restera inconnue.