Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Un baby-sitter digne des pires cauchemars de tout parent. Samuel Moore, 25 ans, a été inculpé pour homicide involontaire et agression sur mineur mercredi par un grand jury, dans l'Etat du Maine (nord est des Etats-Unis). Les faits, qui se dont déroulés le 3 mars dernier dans la petite ville de Bangor, sont rapportés par le journal local Bangor Daily News (BDN).

Lorsqu'ils sont rentrés chez eux, ce soir-là, William et Britanny ont fait une terrible découverte. Leur bébé de cinq mois, Korbyn, ne bouge plus et son grand frère, âgé de trois ans, porte des traces de blessures au cou. Les soupçons se portent immédiatement sur Samuel, le baby-sitter qui les avait gardé toute la soirée, immédiatement entendu par la police.

Un très lourd passé judiciaire

Tout serait parti des pleurs du bébé. Vraisemblablement exaspéré par les cris, le jeune homme aurait violemment secoué le petit Korbyn. A ce moment-là, l'aîné, âgé de seulement trois ans et demi, serait venu en aide à son petit frère en détresse en frappant le baby-sitter à l'entrejambe. Samuel a reconnu devant les policiers avoir alors lâché le bébé qui a "percuté le sol". Mais malgré la gravité de son geste, il ne s’arrête pas là. Le jeune homme s'en prend ensuite à l'aîné en tentant de l'étrangler. Le petit tombe à son tour au sol, inconscient.

"Je lui ai fait une prise de catch, il n'a plus bougé pendant quelques secondes, ça m'a fait peur", a raconté le baby-sitter à la police, selon le BDN. Devant les parents horrifiés, il avait pourtant tenu un tout autre discours, assurant que le petit garçon s'était lui-même noué un drap autour du cou "pour se faire une cape" et se serait étouffé avec.

Le petit Korbyn, cinq mois, est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital, deux jours plus tard. Le bébé souffrait de onze fractures et d'une hémorragie au cerveau. Quant à son courageux frère aîné, il est actuellement hors de danger. Accusé d'homicide involontaire et d'agression sur mineur, Samuel Moore est détenu à la prison de Penobscot, dans le Maine, en attendant son jugement. Il encourt jusqu'à trente ans de prison. Sur son CV, le jeune baby-sitter avait certainement oublié de mentionner ses antécédents : incendie volontaire, possession de drogue, violation des conditions de libération sous caution et intrusion criminelle. Un passif que les parents auraient sans doute aimé connaître avant de l'embaucher.