Metronews a fait le tour de la presse et vous livre le fait divers le plus incroyable du jour...

Le calvaire a duré toute la nuit de Noël. Le soir du 24 décembre, la victime, un homme âgé de 45 ans et atteint d'un handicap mental, s'apprête à réveillonner seul, dans son logement situé à Abbeville, dans la Somme (80), quand trois jeunes du quartier, un garçon et deux jeunes filles, tous trois âgés de 16 ans, pénètrent dans son domicile sans qu'ils y soient invités, et entreprennent d'y passer la nuit. C'est le début du cauchemar pour le quadragénaire.

L'alcool coule à flots, et la soirée finit par dégénérer. Au programme des trois adolescents, humiliations et sévices corporels : l'homme est tout d'abord maquillé, puis ébouillanté et "partiellement pendu", rapporte le site du Courrier picard. La pauvre victime sera ensuite rasée, arrosée de vinaigre puis aspergée de liquide pour déboucher les toilettes, un produit particulièrement corrosif.

Gravement blessé aux yeux

Ce n'est qu'au petit matin que les tortionnaires finiront par quitter les lieux, laissant l'homme gravement blessé aux yeux et surtout, traumatisé. Il en aura pour 21 jours d'Incapacité totale de travail (ITT). Quant au trio, il a été interpellé vendredi et mis en examen pour torture et actes de barbarie.

Si les deux jeunes filles, qui n'ont aucun antécédent judiciaire, ont été placées en foyer, l'adolescent, bien connu des services de police, a pour sa part été incarcéré. Les trois jeunes gens risquent la cour d'assises et jusqu'à 15 ans de prison, la peine maximale encourue pour de tels crimes.