Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour...

Si l'affaire fait sourire, elle est prise très au sérieux par la police et les habitants de Woodland Heights. Depuis une semaine, les pelouses de ce quartier résidentiel de Houston, au Texas, sont la cible d'un étrange terroriste : "a serial pooper", un "déféqueur en série" en version française.

Harcèlement scatologique

Sévissant le soir, lorsque tout le monde dort, l'homme décore les allées et les jardins de ses bronzes qu'il accompagne d'un bout de papier toilettes. "Cela doit cesser ! Nous ne voulons pas que les chiens fassent leurs besoins dans nos jardins. Pourquoi accepterions-nous ça d'un humain ?", s'agace sur CNN une résidente à bout de nerfs. Car le délinquant n'hésite pas à revenir sur les lieux déjà souillés.

Excédé également par l'acharnement scatologique dont faisait l'objet sa belle pelouse, l'un des riverains a décidé d'installer une caméra de surveillance dans un arbre. Les images enregistrées montrent ainsi un homme, chauve, assez âgé et portant une moustache, se soulageant en toute quiétude. Si pour l'heure, le serial pooper court toujours, la police a décidé de renforcer ses patrouilles de nuit dans l'espoir de le cueillir en plein délestage.