A Payette, aux Etats-Unis, la police est peut-être tombé sur quatre véritables génies du crime. Quatre adolescents, tous âgés de moins de 18 ans, ont mis le feu à la maison du proviseur de leur collège, fin février. Un acte de représailles après que celui-ci les a virés de son établissement, pour une semaine.

Tout commence le 22 févier, au tout petit matin. Les quatre jeunes forcent les serrures des trois voitures de la famille Heleker. Ils volent quelques petites choses, puis y mettent le feu. Sauf que le feu se propage très vite, et atteint la maison, dans laquelle Mark Heleker, le proviseur, ainsi que sa femme Laurie, sont en train de dormir.

Sauvés grâce à la promenade du chien

Le feu a tout détruit, rapporte le journal local. Et le résultat de cette vengeance stupide aurait pu être pire, si la fille du proviseur, Katie, n'avait pas sorti le chien en rentrant de son travail. C'est comme ça qu'elle a vu la fumée et les flammes et qu'elle a pu réveiller à temps ses parents.

Après ce drame, le fils du proviseur a vu sur Snapchat ces quatre jeunes, se vantant d'avoir brûlé la maison, postant des emojis de flammes. Il a de suite prévenu la police qui a arrêté trois d'entre eux. Attristés d'avoir tout perdu, la famille Heleker a juste eu le temps de sauver ses animaux de compagnie et quelques albums de photographies. L'exclusion du collège risque de durer un peu plus que prévu...

LE FAIT DIVERS D'HIER >> A 18 ans, il se fait passer pour un docteur et extorque ses patients