Deux papes bientôt parmi les saints. La décision a été annoncée ce vendredi par le Vatican, elle émane du pape François. Le souverain pontife, élu le 13 mars dernier, a convoqué un consistoire sur la canonisation de ses prédécesseurs Jean Paul II et Jean XXIII. Si aucune date n'a pour l'instant été avancée, la cérémonie devrait se tenir avant la fin de l'année.

"Le souverain pontife a approuvé (...) la canonisation du bienheureux Jean XXII et décidé de convoquer un consistoire concernant aussi la canonisation du bienheureux Jean Paul II", a indiqué le Vatican dans un communiqué.

Un seul miracle attribué à Jean XXIII

Dans le cas de Jean-Paul II, une rencontre a eu lieu entre le pape François et le chef de la Congrégation pour la Cause des Saints – en charge de la procédure de canonisation -, le cardinal Angelo Amato, au cours de laquelle le pape François a validé l'attribution d'un deuxième miracle à son prédécesseur. Selon le rituel catholique, un fidèle doit avoir accompli au moins deux miracles pour être proclamé saint. Le pape a néanmoins la possibilité de passer outre cette règle. Une démarche cependant rare. Ce sera le cas pour la canonisation de Jean XXIII a qui a été attribué un seul miracle.

"Nous connaissons tous les vertus et la personnalité du pape Roncalli, il n'y a pas besoin d'expliquer les motifs de la décision sur sainteté", a commenté le père Lombardi, devant la presse au sujet de celui qu'on a surnommé le "bon pape". Elu en 1958, Jean XXIII a marqué l'histoire de l'Eglise en lançant le Concile Vatican II qui a modelé l'Eglise moderne.

Le long pontificat de Jean-Paul II n'a pas affaibli la ferveur populaire qui l'a accompagné jusqu'à sa mort en 2005. "Santo subito" ("Qu'il soit fait saint tout de suite), scandait la foule lors de ses obsèques.