La liaison aurait duré près de deux ans. Une enseignante de collège de 34 ans est accusée d'avoir eu une aventure avec l'une de ses élèves de 14 ans, a révélé jeudi la Voix du Nord. Elle a été placée en garde à vue mardi pour atteintes sexuelles sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité et sera convoquée au tribunal de Lille le 3 juin.

Les faits remontent au 1er septembre 2011. C'est alors que la relation illicite débute, au collège Louise Michel à Lille Sud. Elle a duré jusqu'à ce que la mère ne la signale à la police et au chef d'établissement, il y a quelques semaines. L'enseignante a alors immédiatement été mutée.

Obligation de suivre des soins psychologiques

La jeune fille et son professeur ont reconnu toutes deux avoir eu une relation amoureuse. Selon une source proche du dossier, l'enseignante affirme que la relation était consentie. Elle a été placée jeudi sous contrôle judiciaire avec interdiction d'entrer en contact avec la jeune fille et ses proches, de se rendre aux abords et dans l'enceinte de son ancien collège. Elle a également l'obligation de suivre des soins psychologiques.

Si, sur le plan juridique, rien ne lui interdit de continuer d'enseigner dans l'établissement où elle exerce actuellement, le rectorat a décidé de la suspendre à titre conservatoire jusqu'au jugement, le 3 juin prochain au tribunal correctionnel de la ville.