Dans le cadre de l'opération Serval, un militaire français a trouvé la mort mardi 30 juillet dans un accident de la route au Mali, a indiqué ce mercredi le ministère de la Défense. "En fin d’après-midi, un véhicule de transport logistique (VTL) avec à son bord 2 militaires français, a été victime d’un accident de la circulation à une vingtaine  de kilomètres au Nord-Est de Douentza", raconte le communiqué du ministère.

Le conducteur a tenté d'éviter une ornière

Le camion a versé dans un fossé alors que le conducteur essayait d'éviter une ornière. Un des deux militaires est décédé tandis que l'autre a été blessé, mais son pronostic vital n'est pas engagé. L'homme qui a perdu la vie dans cet accident était le brigadier-chef Marc Martin-Vallet, âgé de 28 ans et appartenant au 515e régiment du train (camp de la Braconne, Charente).

Le véhicule était intégré dans un convoi logistique en provenance de Gao et en direction de Bamako. Il était constitué d’une quarantaine de véhicules, dont une majorité de VTL, sécurisés par des véhicules d’escorte.