C'est sous une pluie d'applaudissements que le Parlement d'Uruguay a approuvé, mercredi, à une très large majorité le projet de loi sur la légalisation du mariage homosexuel. Le texte doit maintenant être approuvé par le Sénat. "Ce n'est pas une loi sur le mariage homosexuel, a déclaré Bango Juillet, un des députés auteurs du projet de loi. Il s'agit d'une mesure pour égaliser l'institution du mariage indépendamment du sexe du couple."

La nouvelle intervient alors que le gouvernement conservateur britannique s'est déclaré mardi en faveur du mariage homosexuel civil. Il devrait soumettre début 2013 une loi au Parlement qui cependant n'autorisera pas une telle union au sein de l'Eglise officielle anglicane. Pour l'instant, onze pays, sans compter l'Uruguay, reconnaissent le mariage gay.Metro fait le point.

Les Pays-Bas
C'est le premier pays au monde a avoir autorisé le mariage gay, en 2001. Les couples homosexuels mariés peuvent adopter, choisir la procréation médicalement assistée et, selon certains critères, accéder à la gestation pour autrui. Mais si la loi date d'il y a plus de 10 ans, son application ne se fait pas sans peine. Certains élus et fonctionnaires de l'état civil – qui peuvent célébrer des mariages – refusent de marier des couples gay, invoquant leur droit moral.

La Belgique
Le mariage homosexuel y est autorisé depuis 2003. Trois ans plus tard les homosexuels étaient autorisés à adopter. En Belgique, la procréation assistée est autorisée pour tout le monde.

L'Espagne
Dans ce pays très catholique, le mariage gay est en vigueur depuis 2005. Mais trois mois après l'adoption de la loi, le parti populaire avait déposé un recours auprès de la justice afin de l'annuler. Ce n'est qu'en novembre 2012 que le tribunal correctionnel s'est  prononcé, rejetant le recours. La législation en vigueur permet aux couples homosexuels de se marier, d'adopter, de recourir à la fécondation in vitro pour avoir des enfants.

Le Canada
Certaines provinces autorisaient déjà une telle union et c'est en 2005 qu'une loi autorise le mariage homosexuel sur tout le territoire. Le Canada est alors devenu le premier pays du continent américain à le reconnaître.

L'Afrique du Sud
Alors que les Eglises, les chefs traditionnels et l'opinion publique dans sa majorité s'y opposaient, le Parlement d'Afrique du Sud adopte, à une large majorité, en 2006 le "Civil Union Act" : le mariage homosexuel est reconnu, ainsi que l'union civile. Une décision qui répondait au délai donné en 2005 par la Cour constitutionnelle aux députés pour réformer la loi qui réservait le mariage aux couples hétérosexuels.

La Norvège
Depuis 2008, la législation norvégienne permet aux couples gay de se marier, d'adopter et d'avoir recours à une assistance à la fécondation. Le parti conservateur norvégien y était fortement défavorable. Le pays autorisait déjà les unions civiles depuis 1993.

La Suède
La loi entrée en vigueur en 2009 permet le mariage homosexuel civil mais aussi religieux. L'Eglise luthérienne soutenait la nouvelle législation. Si ses pasteurs ont le droit de refuser de célébrer les mariages homo, l'Eglise luthérienne s'engage dans ce cas à trouver un autre pasteur pour le faire.

Le Portugal
L'autorisation date de 2010, en revanche la loi ne permet pas l'adoption par les couples homosexuels. L'adoption s'est faite sans réelle opposition. "Cette loi vise à réparer des décennies d'injustices faites aux homosexuels", avait déclaré devant les députés le chef du gouvernement socialiste de l'époque, José Socrates.

L'Islande
L'Islande a voté le mariage gay à l'unanimité en 2010. En ce qui concerne l'Eglise protestante islandaise, "les pasteurs seront toujours libres de diriger des cérémonies de mariage (gay) mais n'y seront jamais obligés", stipule le loi. Le jour de l'adoption, la Première ministre, Jóhanna Sigurðardóttir, se mariait avec sa compagne. Tout un symbole.

L'Argentine
Le vote était même retransmis à la télévision. Le 15 juillet 2010, l'Argentine autorise le mariage gay et devient ainsi le premier pays à le faire en Amérique latine. La loi prévoit que les couples homosexuels puisse adopter et aient les mêmes accès aux droits (allocations, sécurité sociale etc.) que les couples hétérosexuels.

Le Danemark
Premier pays du monde à autoriser les unions civiles entre homosexuels, en 1989, le Danemark se met à la page en 2012 en reconnaissant le mariage homosexuel à l'Eglise luthérienne d'Etat. Les homosexuels pouvaient déjà adopter depuis 2009.

Les Etats-Unis
On compte neuf Etats sur 50 autorisant le mariage gay : Massachusetts, Connecticut, Iowa, Vermont, New Hampshire, New York. Le Maine, le Maryland et Washington l'ont adopté par référendum le 6 novembre 2012, quelques jours après une décision historique de la Cour suprême, qui a décidé de statuer sur la question. Le mariage est en effet toujours interdit au niveau fédéral.